L’EVENEMENT

Scènes Australes présente, avec le soutien de l’Union Européenne et la Région Réunion, la 6ème édition du Marché des Musiques de l’Océan Indien. Le IOMMA se tiendra du 29 mai au 1er juin 2017 à l’Ile de la Réunion, en amont du festival Sakifo (14ème édition du 2 au 4 juin).

Après le succès de ses 5 premières éditions, le IOMMA conforte sa position de 1ère plateforme de l’industrie musicale de l’Océan Indien. Ce marché favorise les échanges, rencontres et opportunités entre les artistes et professionnels de l’Océan Indien tout en construisant un pont vers les acteurs de l’industrie musicale venant d’Europe, d’Australie, d’Amérique et d’Asie.

L’ambition de cette 6ème édition est de poursuivre sa mission d’accompagnement à la professionnalisation de la filière musicale de la zone Océan Indien et de mise en réseau des acteurs de l’industrie musicale du monde entier à travers un vaste programme de rencontres professionnelles.

   Tine Poppy IOMMA 2016  Mounawar  The Soil IOMMA 2016

 

IOMMA 2016 en chiffres

  • Environ 200 professionnels locaux et internationaux (programmateurs, tourneurs, producteurs, institutions, médias) provenant de plus de 20 pays.
  • 24  groupes de tout l’Océan Indien (Madagascar, Ile Maurice, Afrique du Sud, Inde, Chine…).
  • 3 journées et 4 soirées de découvertes et de partages musicaux.
  • + de 500 rendez-vous entre professionnels extérieurs et locaux.

     AM444  Electric Empire  Kingfisha

Objectifs

  • Poursuivre le développement d’un réseau régional entre les artistes et les professionnels de l’industrie musicale de l’Océan Indien, et créer des passerelles vers d’autres réseaux similaires à l’international.
  • Accompagner le développement de la professionnalisation des acteurs de l’industrie musicale régionale et orienter la filière vers de nouveaux challenges à dimension régionale et internationale par le biais des séminaires, des formations et d’échanges d’expertises avec les professionnels du monde entier.
  • Permettre aux professionnels de la musique de développer des marchés avec les pays de la  zone Océan Indien et le reste du monde.
  • Permettre aux artistes de l’Océan Indien de s’exposer et de s’exporter sur les marchés du monde entier.

 

Mise en œuvre

Afin de veiller à sa compétitivité et son efficacité, le IOMMA se doit d’être novateur et ambitieux. Le marché se positionne en tant que destination culturelle forte, carrefour de la diversité musicale au cœur de sa région. Il se veut représentatif de toutes les formes de musiques, qu’elles soient actuelles ou traditionnelles, des territoires concernés. Il est fondé sur la réciprocité des échanges entre les participants, tout en tenant compte des disparités de niveau de vie et de développement des filières musicales des pays de la zone.

Eric « Blanc-Blanc » Juret, directeur adjoint du Théâtre Luc Donat, est en charge de la direction exécutive du IOMMA.

Comme le veut la coutume, le IOMMA accueillera ses participants sous le signe de la convivialité réunionnaise. Une attention particulière sera portée à la qualité du plateau artistique et la pertinence des invitations professionnelles.

 

Nova Heart  The Brother Moves On  Dubmarine

AU PROGRAMME

a cLes conférences & ateliers

Une série de rencontres sous forme de conférences/ateliers sera proposée, au cours desquelles un panel de professionnels se retrouvera autour d’un thème ou d’une problématique qui concerne le secteur musique de la zone, et proposera des solutions en vue d’améliorer les conditions d’évolution des artistes de l’Océan Indien.

oLes One-to-one

Les artistes et/ou professionnels locaux auront la possibilité de rencontrer les professionnels venus d’autres régions (programmateurs, labels, tourneurs, managers, etc…) dans le cadre d’un rendez-vous en face à face. Chaque professionnel se rendra disponible pendant deux heures et les personnes souhaitant les rencontrer pourront le faire l’une après l’autre pour une durée maximale de 15 minutes.

sLes showcases

Une vingtaine de groupes d’artistes de la Réunion et de l’Océan indien se produiront en showcase de 30 minutes devant un public de professionnels et amateurs. L’accès aux concerts est gratuit et ouvert au grand public. La programmation artistique sera représentative des musiques de l’Océan Indien et la sélection des artistes fait l’objet d’un appel à candidature sorti en février 2017.

Laisser un commentaire